• Un pendule géant

    J'ai délaissé les blogs pendant plusieurs semaines pour de multiples raisons et occupations, plus ou moins gaies. Certains d'entre vous m'ont laissé des petits mots malgré mon absence. Il est temps de les remercier de leur fidélité en publiant la suite de mes découvertes faites à Besançon lors du weekend de Pâques.

     

    Un pendule géant

     

    Depuis octobre 2004 le musée du temps reproduit, dans sa tour, une expérience réalisée par le physicien et astronome français Léon Foucault (1819-1868). Son but : démontrer la rotation de la Terre de manière visible.

     

    Pour faire simple, cette affiche dans l'entrée du musée de Besançon :

     

    Un pendule géant 

     

    Pour plus de précisions :

    En 1851, le président Louis Napoléon Bonaparte convia les parisiens à « venir voir tourner la Terre » lors d’une démonstration publique au Panthéon. Foucault y avait fait installer un pendule géant de 67 mètres, qui, lors de ses lentes oscillations en apportait la preuve visible. La masse de 36 kg qui y était suspendue mettait 16.5 secondes pour effectuer un aller et retour, et laissait, grâce à un stylet fixée au bout de celle-ci, une trace dans un banc de sable.

    A la vue de tous, les traces évoluaient à chaque passage en se décalant un peu plus dans le sens des aiguilles d’une montre. Deux heures plus tard, le pendule avait déjà parcourut un angle de 22°. Nul ne doutait au milieu du XIXe siècle que la Terre tournait, mais jamais auparavant la preuve en avait été fournie d’une manière aussi saisissante.

     

    A Besançon le plateau au sol mesure 4,5 mètres de diamètre (photo du net) : 

     

    Un pendule géant

     

    Il faut savoir qu’une curieuse propriété du pendule est de garder toujours le même plan d’oscillation, même lorsque son support est en mouvement. Lors de l’expérience au Panthéon, ce n’est pas le pendule qui a changé sa direction d’oscillation, mais c’est bel et bien la rotation de la Terre autour de son axe qui est rendu visible. Personne ne se rend compte de ce mouvement, qui dépasse pourtant les 1600 km/h à l’Equateur !

    L’expérience de Foucault repose sur ce principe : Un observateur qui se trouve devant un pendule en oscillation tourne avec la Terre ainsi qu’avec son environnement, les murs, le plafond et le sol, sans s’en apercevoir. En revanche, le pendule, lui, oscille toujours dans la même direction. Ainsi, il devient un repère qui nous permet de percevoir ce mouvement de rotation. Nous avons la sensation de voir le pendule tourner, mais c’est en fait notre planète qui le fait.

     

     

    Un pendule géant

     

    A la différence de la première expérience de Foucault, pas de sable au musée du temps mais 64 aiguilles et environ 300 diodes pour vous indiquer la course apparente du pendule. Le câble mesure un peu plus de 13 mètres et la boule en laiton pèse 17,5 kg. L’oscillation du pendule est entretenue par un électroaimant situé au sol. Sans ce dispositif, le pendule finirait par s’arrêter.

    Il suffit d’avoir un peu de patience : Quand, toutes les 33 minutes environ, une des 64 aiguilles se retire et que toutes les 5 minutes s’allume une nouvelle diode, c’est que vous avez vu de vos propres yeux tourner la Terre !

    Photo prise du 2ème étage de la tour :

     

    Un pendule géant

     

    A Besançon il faut environ 8 heures pour que le pendule "fasse" un quart de tour. Il fait un tour entier (360°) en un peu plus de 32 heures. Le mouvement du pendule dépend de la latitude.

    Malheureusement il était en panne lorsque nous y sommes allées d'où sa position en plein milieu sur notre photo !

    Si les explications que j'ai trouvées sur le net ne sont pas assez claires, voici un lien où l'on peut avoir des schémas animés :

    http://www.sciences.univ-nantes.fr/sites/genevieve_tulloue/Meca/RefTerre/Foucault0.html

     

    Un pendule géant

     

     

     

    « mini pauseTémoignage »

  • Commentaires

    6
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 20:22

    coolPar tes photos j'ai retrouvé un peu de ma jeunesse  et même si le présent gouvernement vient de désigner Dijon comme chef-lieu de la région bourgogne-franche-comté je trouve que ma ville natale n'a pas à rougir et présente beaucoup d'attraits (évidemment à qui sait la regarder intelligemment). Mais bon, bonne joueuse je pense : let's go pour la grosse don-don dijonnaise.

     

    FLEUR.

    5
    Samedi 27 Juin 2015 à 15:30

    coucou, me voici revenue de voyage..et dans la foulée, en fait 3 jours après opération programmé de mon "oignon" aussi je suis coincée à la maison !!!

    tout le contraire de toi. J'ai le temps de lire avec soin ton article !!

    bisous

    4
    Lundi 22 Juin 2015 à 19:36
    francinea

     

    Bonjour, ça me fait penser au pendule de Foucault, au Panthéon, ce pendule est sans aucun doute plus grand; c'est génial; tout à fiat le genre de choses que j'aime voir;  j'espère que le petit va mieux, le pauvre choupinet; je te souhaite une bonne soirée bisous 

    3
    Samedi 20 Juin 2015 à 20:10

    Ca doit être un endoit intéressant à visiter Gros bisous. FRANCOISE

    2
    Samedi 20 Juin 2015 à 09:21

    Bonjour Orpha

    Intéressant ton reportage sur cette pendule! Passe un bon week end.Gros bisous

    1
    Vendredi 19 Juin 2015 à 20:32

    Merçi Orpha 08 pour les explications et photos, donc en regardant le pendule osciller nous tournons avec notre planète et avec tout ce qui nous entoure...

    Je n'ai jamais pensé à observer ce phénomène.

    FLEUR.happy



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :