• Suite de mon séjour à Besançon.

    Lorsque je suis arrivée le vendredi 28 août ma fille a voulu que l'on aille manger dans un nouveau resto tout près de chez elle, sur le quai Vauban, mais le soir ils ne font que des tapas. Nous y sommes donc retournées le samedi midi.

     

    sur les quais du Doubs

     

    En terrasse à l'ombre par 34° avec un léger courant d'air, il faisait meilleur que dans l'appartement.

     

     

    Assises en face de l'église Sainte Madeleine on profite de la vue en attendant d'être servies (le quai Vauban est interdit à la circulation comme de nombreuses autres rues de la boucle).

    L'église a été construite entre 1746 et 1766, les deux tours ont été ajoutées vers 1830. On ne voit pas bien sur la photo mais elle est couverte avec les jolies tuiles colorées spécifiques dans cette région.

     

    sur les quais du Doubs

     

    Un peu plus loin le "pont Battant" qui relie le quartier du même nom à "la boucle", le cœur historique de la ville ainsi nommé parce qu'il est situé dans un méandre du Doubs.

     

    sur les quais du Doubs

     

    Ma fille aime ce restaurant, le Tandem, parce qu'il est alternatif. Non seulement il y a les produits régionaux utilisés en cuisine et servi au bar (bières du Doubs, jus de fruits et limonades artisanaux, vins du Jura), mais en plus le matériel et la déco proviennent en majorité de récupérations.

    J'ai trouvé cette photo d'une partie de la salle sur le net, pour vous donner une idée. Meubles et vaisselle dépareillés constituent un charmant mélange de cuisine de grand mère et cantine scolaire.

     

    sur les quais du Doubs

     

    Attention à la surprise quand vous allez découvrir la table sur laquelle nous avons mangé !

    Le choix du repas est vite fait : une seule entrée, un seul dessert et pour le plat chaud c'est le fermier (avec viande) ou le végétarien.

    Le tout pour 15,50 € (avec viande) avec l'assurance d'avoir dans l'assiette des préparations "maison" cuisinées avec des produits frais et principalement locaux. 

     

    sur les quais du Doubs

     

    Elle est pas écolo cette table ?

     

    Entrée : compotée de légumes du jardin sur pain grillé.

     

    sur les quais du Doubs

     

     

    Plat chaud : poulet fermier aux amandes et raisin, avec riz blanc.

     

    sur les quais du Doubs

     

    Pas de photo pour le dessert, ce jour là c'était un bol de salade de fruits (pêches, raisins, abricots et bananes).

    Avec la chaleur et une longue balade prévue à 25 km de la ville nous n'avons bu que de l'eau. 

    Suite au prochain article. Bon dimanche à ceux qui passeront bientôt, bonne semaine aux autres.

      


    12 commentaires
  •  

    Entendu en live mercredi soir dans l'émission "c'est à vous" sur la 5.

    Un duo mère-fils étonnant.

     

     

    J'adore !


    4 commentaires
  •  

    Dimanche 30 après une longue balade sur les bords du Doubs puis dans les parcs et rues de Besançon, nous avons fait une pause désaltérante près de l'église St Pierre (article précédent) sur la place du huit septembre. 

     

    extraits de wiki :

    La place du Huit septembre, communément appelée place Saint Pierre par les Bisontins, est située en centre ville. Elle est l'une des plus vieilles et des plus importantes places de Besançon, tenant un rôle central dans l'organisation du centre historique.

     

    Place du 8 septembre

     

    La place trouve ses origines lors de la construction de la première église Saint-Pierre, au IVe siècle, elle était alors le lieu privilégié avec le secteur de la cathédrale Saint-Jean pour les fêtes religieuses. À l'origine, elle portait le nom de Saint-Pierre, en hommage au premier pape.

    Après la guerre elle devient la place du Huit septembre, date correspondant à la libération de Besançon en 1944.

     

    Depuis la fin des années 1990, le secteur est restreint à l'accès des véhicules.

     

    Place du 8 septembre

     

    Terrasse agréable sous les arbres et avec le clapotis de l'eau des bassins.

     

     Actuellement porte d'entrée et fenêtres de l’hôtel de ville sont abîmées suite à un incendie.

     

    Place du 8 septembre

     

    Extrait d'internet :

    Au cœur de Besançon et face à l'église Saint Pierre, l'hôtel de ville bisontin commencé en 1569 fut achevé en 1573. Il symbolisait à l'époque le pouvoir communal. D'autant plus que la construction du parlement (devenu palais de justice) a débuté en 1585 dans la rue voisine.

    Avec sa façade à bossage alternant les pierres bleues et ocres de Chailluz, l'hôtel de ville est de style renaissance.

     

     

    Place du 8 septembre

     

    La grande niche, désormais occupée par une fontaine cantonnée de deux colonnes d'ordre dorique en marbre de Sampans, abritait jusqu'à la Révolution une statue de Charles Quint chevauchant un aigle à deux têtes.

     

    Place du 8 septembre

     

     

    Autre point intéressant sur cette place, pour les enfants : le manège à l'ancienne.

    Reproduction de ceux des années 1930 il est installé en permanence à côté de l'église St Pierre.

     

    Place du 8 septembre

     

     

    Suite de la découverte de Besançon, où il y a beaucoup d'espaces piétons, dans un prochain article.

    Ayant repris le travail jeudi, le rythme sera probablement plus calme.

    Bon weekend.

      


    5 commentaires
  • Dans la boucle de Besançon, suite.

    Vendredi dernier, en allant à la "foire gourmande" avec ma fille, nous avons pris le temps d'entrer dans l'église Saint Pierre qui est située sur la place du 8 septembre.

     

    Place du huit septembre

     

    Lors de mes deux visites précédentes dans cette ville, nous n'avions fait que passer devant.

    Une pause fraîcheur ce 28 août car le thermomètre affichait 30°.

     

    Place du huit septembre

     

    Je ne suis pas très douée pour prendre des photos, et là ça se voit bien !

     

    Place du huit septembre

     

    L'église St Pierre étant en face de l’hôtel de ville, le clocher a été bâti pour servir en même temps de beffroi.

     

    Place du huit septembre

     

    Nous avons été surprises en entrant car contrairement à beaucoup d'églises chrétiennes celle-ci a la forme d'une croix grecque (quatre branches de même longueur) et les chaises sont groupées autour de l'autel, ce qui donne une vue d'ensemble au carré.

     

    Place du huit septembre

     

     

    Eglise Saint Pierre

                             photos du chœur empruntées sur le net

     

    Autre particularité : peu de couleurs. Les vitraux sont blancs et il y a beaucoup de boiseries

     

    Eglise Saint Pierre

     

    J'ai apprécié ce genre de représentation originale, en relief et non encadrée.

                                 

     

    Place du huit septembre

     

    Nous avons eu la chance de faire notre visite en musique car l'organiste répétait.

     

    Prochain article, un petit tour sur la place du 8 septembre. Bonne fin de semaine.

     


    2 commentaires
  • Cette fois nous allons faire le tour de ce que j'appelle la deuxième cour de la citadelle de Besançon.

     

    citadelle, la deuxième cour

     Après la visite du musée de la guerre, nous débouchons de l'autre côté du bâtiment des cadets.

     

    A notre gauche on devine la terrasse d'un café brasserie,

    pas de consommateur assis dehors en raison du vent frisquet qui soufflait ce dimanche d'avril.

     

    citadelle, la deuxième cour

     

    Pour le plus grand bonheur des enfants, des gardes en costume d'époque apprennent à manier l'épée

    et font des démonstrations de combat.

     

    citadelle, la deuxième cour

     

     

    Le passage vers la première cour et l'entrée du musée de la résistance et de la déportation.

     

    citadelle, la deuxième cour

     

     

    Nous ne nous sommes pas attardées dans cette cour mais il faut quand même que je donne quelques précisions sur les autres expositions qui occupent tous ces bâtiments :  

    - un insectarium (insectes, grenouilles, tortues)

    - un aquarium (poissons d'eau douce et écrevisses d'Europe).

    - un espace sciences de la vie et de la terre retraçant l'évolution des espèces 

     

    citadelle, la deuxième cour

     

    Le passage à gauche après le bâtiment des cadets permet aussi d'aller au noctarium

    où l'on peut observer des petits mammifères nocturnes de nos campagnes : loirs, campagnols, mulots etc

     

    citadelle, la deuxième cour

     

    A droite un autre atelier de démonstration, c'était une reconstitution de campement.

     

    citadelle, la deuxième cour

     

     

    Et tout au fond de la cour, dans un bâtiment qui accueille bar et resto rapide, le passage qui permet d'accéder aux escaliers pour monter sur les remparts et à la partie transformée en zoo (qui représente le quart de la surface de la citadelle).

     

    citadelle, la deuxième cour

     

    Le zoo nous n'y avons fait qu'un passage éclair et partiel, ça nous faisait mal au cœur de voir les animaux dans de petits enclos. Pas de photo.

    Avis tout à fait personnel, mais je dirais un zoo "à l'ancienne" qui ne peut enchanter que les enfants avides de voir en vrai lions, singes ou autres animaux venus d'ailleurs.

     

    citadelle, la deuxième cour

     

    Nous sommes ensuite montées sur les remparts, un seul côté accessible à ce moment là pour cause de travaux.

    Pour le prochain article mettez une petite laine, nous allons être en plein vent. A bientôt.

     


    6 commentaires