• Bonjour, pas eu le temps de bloguer cette semaine

    mais prochainement je vous présenterai ce site du Bas-Rhin :

     

    Prochainement ...

     photo empruntée sur le net

     

    A bientôt !


    8 commentaires
  • Le week-end certaines personnes vont danser alors, avant de continuer la balade en Alsace-Lorraine, je fais un petit retour sur l'éco-festival rock qui a eu lieu en août à Charleville-Mézières.

    Quatre jours pendant lesquels on a pris de la musique plein les oreilles (38 concerts programmés) tout en goûtant les boissons locales (bières, cidre, jus de fruits), les produits régionaux (andouillettes, boudins blancs) ou les plats cuisinés sur place (salade au lard, tartes au maroilles, chaussons aux champignons, crêpes ...). Pas plus de 200 km de trajet pour les produits vendus sur le site du festival, c'est une des règles écologiques !

    Un des meilleurs groupes que j'ai vu : PAROV STELAR (un DJ autrichien) avec sa bande de musiciens dont deux cuivres, et une chanteuse au top.

     

    Leur concert électro-swing a fait danser le public jusque dans les allées et les buvettes.

    Cliquez sur le lien pour juger par vous même. La vidéo date de 2009, ce n'est plus la même chanteuse mais le style n'a pas changé. 

     


    7 commentaires
  • Suite de notre balade dans Saverne faite le 18 août dernier.

     

    château

     

    Après avoir parcouru la grand'rue et traversé une place, nous voilà devant le château des Rohan.

    Le bâtiment d'origine a été détruit dans un incendie en 1779,

    son propriétaire le cardinal de Rohan décide de faire bâtir un palais épiscopal.

     

    château

     

    A la révolution française les travaux furent interrompus plusieurs années.

    Napoléon III décida de le faire terminer afin d'y loger les veuves des hauts fonctionnaires.

     

    château

     

    En 1871 le palais devint une caserne militaire.

     

    La municipalité de Saverne en fait une institution culturelle en 1952,

    et il a été classé monument historique en 1995.

     

    château

     

    Lorsque l'on contourne le château, on longe ce mur orné de sculptures.

     

    château

     

    Je n'ai malheureusement pas d'info à leur sujet.

     

    château

     

     

    Outre un musée d'art et d'histoire, les locaux accueillent maintenant plusieurs services assez hétéroclites :

    les bureaux de la police municipale, une école primaire, une auberge de jeunesse, un espace culturel de 500 places assises, des salles de réunion ou conférence.

     

    château

     

    Je n'ai pas fait de photo des jardins à l'arrière du château car il n'y a pas de fleurs, uniquement des grandes pelouses plus faciles à entretenir.

    Mais j'ai trouvé cette vue aérienne sur le net :

     

    château

     

    D'autres découvertes à venir ... En attendant je vous souhaite une bonne fin de semaine.


    7 commentaires
  •  Balade du mardi 18 suite. Pause déjeuner dans une auberge de campagne en Moselle.

    dans les rues de Saverne

     

    Accompagnement identique pour les viandes (ici un cordon bleu de veau) et les poissons : spaetzles (une sorte de pâtes alsaciennes que j'ai découvertes lors de mon séjour), ratatouille, courgette farcie, fondue de poireau, fagot de haricots verts et frites.

     

    dans les rues de Saverne

    Ensuite nous avons parcouru quelques kilomètres pour aller à Saverne, dans le département voisin du Bas-Rhin.

     

    dans les rues de Saverne

    Nous avons passé une partie du mardi après-midi à flâner dans les rues.

    C'est une bourgade de presque 12000 habitants qui a conservé de nombreuses maisons anciennes.

     

    dans les rues de Saverne

    La maison Katz : construite en 1605 par un receveur d'impôts de l'évêché nommé Henri Katz, agrandie en 1668.

    Classée monument historique en 1929, c'est un restaurant traditionnel alsacien depuis les années 1980.

     

    dans les rues de Saverne

    Saverne est située à une quarantaine de kilomètres de Strasbourg.

     

    dans les rues de Saverne

    Notre Dame de la Nativité (photo et explications trouvées sur le net)

    Sa construction s'est faite en plusieurs phases : le clocher et les murs latéraux datent du 12e siècle, au 14e siècle la tour est agrandie et la nef est transformée, le chœur est modifié au 15e siècle. L'église est de style roman.

     

    vue depuis une rue perpendiculaire :

    dans les rues de Saverne

     

    Suite de la découverte de Saverne dans le prochain article ...

    Ce mercredi est le dernier jour de mes quatre semaines de congés. Je finis en beauté, avec le soleil.

    Bonne journée, bonne soirée à vous qui passez par là.

     

     

     

     


    14 commentaires
  • Au cours de cette semaine j'ai combattu un gros rhume, taillé haies et rosiers avec mon fils, fait ma première tarte aux pommes du jardin pour ma sœur qui est venue vendredi. Samedi matin j'étais chez le coiffeur et l'après-midi j'étais invitée à l'inauguration d'une exposition de peintures organisée par deux collègues.

    Ce soir je trouve enfin le temps de terminer mon article pour vous présenter la première étape de mon petit séjour à Sarrebourg en Lorraine. Situation pour ceux qui ne connaissent pas bien le nord-est :

    sur un rocher perché

     

    Nous voici au rocher de Dabo, à une vingtaine de kilomètres de Sarrebourg

    (image trouvée sur le net)

     

    sur un rocher perché

     

     

    il est constitué en grès et culmine à 647 mètres.

    sur un rocher perché

     

    On est ici sur le versant ouest du massif vosgien.

    sur un rocher perché

     

    Un château-fort fut érigé sur ce rocher dans les années 900, Louis XIV le fit détruire en 1679.

    Le rocher resta nu pendant plus d'un siècle.

    sur un rocher perché

     

    Puis une chapelle consacrée à Saint Léon fut construite en 1825

    (pape de 1049 à 1054 sous le nom de Léon IX qui a œuvré pour la paix en Europe)

     

    sur un rocher perché

    Pourquoi St Léon ?

    Parce qu'il était un fils de la famille Eguisheim-Dagsbourg (Dabo) propriétaire de ce comté.

     

    sur un rocher perché

     

    Le clocher est accessible jusqu'en haut, ce qui permet d'avoir une vue globale de la région.

     

     

    sur un rocher perché

    .

    sur un rocher perché .

     

    sur un rocher perché

     

    De l'ancien château il ne subsiste qu'un puits à l'arrière de la chapelle.

    sur un rocher perché

     

    Nous avons terminé cette matinée en visitant une cristallerie du village où nous avons eu la chance de voir le souffleur de verre à l'ouvrage puisqu'un four est installé dans un angle du local.

    sur un rocher perché

     

    Nous avons assisté à la création d'un bouchon de flacon, d'un chat assis, d'une boule de Noël. Plein de petites merveilles dans le magasin mais je n'ai pas osé faire de photos.

     

    sur un rocher perché

     

     

    Dès que possible je vous poste les photos prises le mardi après-midi dans les rues de Saverne. Bon dimanche à tous, bonne semaine.


    8 commentaires