•  

    Encore une découverte musicale grâce à l'émission quotidienne "c'est à vous" sur la 5.

     

     

     

    Cette fois c'est le groupe d'un certain Manu Lanvin, du rock d'inspiration blues.

    Le nom vous rappelle quelqu'un ? Normal c'est le fils de ...

    Bonne fin de semaine.


    7 commentaires
  •  

    Invasion de marionnettes.

     

     

    Un événement international ayant lieu en ce moment à Charleville-Mézières, il faut quand même que je fasse un article ! Ci-dessous la place Ducale côté vitrine du conseil général.

     

    Invasion de marionnettes.

     

     

    Je n'ai pas prévu d'y aller cette année, je vais donc publier des photos des spectacles de rue que j'ai prises en 2013, sous le soleil contrairement à aujourd'hui.

     

     

    Invasion de marionnettes.

     

    Petit rappel :

    Depuis sa première édition en 1961, le festival mondial des théâtres de marionnettes s’est imposé comme la référence internationale de l'art de la marionnette. Réputé dans le monde entier, il rassemble quelque 250 troupes (in et off) venues des cinq continents.

    Il réunit dans la cité, véritable castelet géant, plus de 150 000 spectateurs en l'espace de 10 jours. Chaque jour, plus de 50 spectacles sont présentés dans les 44 lieux ouverts à tous les publics. N’oublions pas les spectacles de rues qui envahissent le centre-ville dans une ambiance incomparable !

     

    Depuis 2009, le festival a changé de rythme et est devenu biennal.

     

    Invasion de marionnettes.

     

     

    Invasion de marionnettes.

     

     

     

    Une exposition de marionnettes dans une partie libre d'accès du musée d'Ardennes .

     

    Invasion de marionnettes.

     

     

    La place Ducale côté mairie

     

    Invasion de marionnettes.

     

     

    Pour finir une vue du "grand marionnettiste",

    horloge géante située sur la façade de l'école internationale des arts de la marionnette,

     

    Invasion de marionnettes.

     

    Mon fils et sa chérie sont arrivés vendredi soir, ils sont dans les Ardennes jusqu'à dimanche matin donc je serai moins sur l'ordi. Bon weekend à tous.


    8 commentaires
  •  

    Lorsqu'on se balade dans les rues du vieux Besançon il y a beaucoup de belles choses à voir, comme cette fontaine dans la grand'rue,

     

     

     

    .

     

    De nombreuses façades sont ornées de statues ou corniches,

     

    .

    il faut juste lever les yeux , et parfois oublier les vitrines ...

     

     

     

     

     

    A l'un des carrefours de la grand'rue une tour a attiré mon regard,

     

     

     

    A Besançon tout est regroupé dans des bâtiments accolés :

    le tribunal d'instance, celui de grande instance, le tribunal de commerce et la cour d'appel.

     

     

     

    Une photo trouvée sur le net : façade de la cour d'appel, édifiée au XVI siècle.

     

     

     

     

     

     

    Nous continuerons notre balade dans les rues de Besançon dans un autre article.

    Bonne fin de semaine ...


    2 commentaires
  • Suite de mon séjour à Besançon.

    Lorsque je suis arrivée le vendredi 28 août ma fille a voulu que l'on aille manger dans un nouveau resto tout près de chez elle, sur le quai Vauban, mais le soir ils ne font que des tapas. Nous y sommes donc retournées le samedi midi.

     

    sur les quais du Doubs

     

    En terrasse à l'ombre par 34° avec un léger courant d'air, il faisait meilleur que dans l'appartement.

     

     

    Assises en face de l'église Sainte Madeleine on profite de la vue en attendant d'être servies (le quai Vauban est interdit à la circulation comme de nombreuses autres rues de la boucle).

    L'église a été construite entre 1746 et 1766, les deux tours ont été ajoutées vers 1830. On ne voit pas bien sur la photo mais elle est couverte avec les jolies tuiles colorées spécifiques dans cette région.

     

    sur les quais du Doubs

     

    Un peu plus loin le "pont Battant" qui relie le quartier du même nom à "la boucle", le cœur historique de la ville ainsi nommé parce qu'il est situé dans un méandre du Doubs.

     

    sur les quais du Doubs

     

    Ma fille aime ce restaurant, le Tandem, parce qu'il est alternatif. Non seulement il y a les produits régionaux utilisés en cuisine et servi au bar (bières du Doubs, jus de fruits et limonades artisanaux, vins du Jura), mais en plus le matériel et la déco proviennent en majorité de récupérations.

    J'ai trouvé cette photo d'une partie de la salle sur le net, pour vous donner une idée. Meubles et vaisselle dépareillés constituent un charmant mélange de cuisine de grand mère et cantine scolaire.

     

    sur les quais du Doubs

     

    Attention à la surprise quand vous allez découvrir la table sur laquelle nous avons mangé !

    Le choix du repas est vite fait : une seule entrée, un seul dessert et pour le plat chaud c'est le fermier (avec viande) ou le végétarien.

    Le tout pour 15,50 € (avec viande) avec l'assurance d'avoir dans l'assiette des préparations "maison" cuisinées avec des produits frais et principalement locaux. 

     

    sur les quais du Doubs

     

    Elle est pas écolo cette table ?

     

    Entrée : compotée de légumes du jardin sur pain grillé.

     

    sur les quais du Doubs

     

     

    Plat chaud : poulet fermier aux amandes et raisin, avec riz blanc.

     

    sur les quais du Doubs

     

    Pas de photo pour le dessert, ce jour là c'était un bol de salade de fruits (pêches, raisins, abricots et bananes).

    Avec la chaleur et une longue balade prévue à 25 km de la ville nous n'avons bu que de l'eau. 

    Suite au prochain article. Bon dimanche à ceux qui passeront bientôt, bonne semaine aux autres.

      


    12 commentaires
  •  

    Entendu en live mercredi soir dans l'émission "c'est à vous" sur la 5.

    Un duo mère-fils étonnant.

     

     

    J'adore !


    4 commentaires
  •  

    Dimanche 30 après une longue balade sur les bords du Doubs puis dans les parcs et rues de Besançon, nous avons fait une pause désaltérante près de l'église St Pierre (article précédent) sur la place du huit septembre. 

     

    extraits de wiki :

    La place du Huit septembre, communément appelée place Saint Pierre par les Bisontins, est située en centre ville. Elle est l'une des plus vieilles et des plus importantes places de Besançon, tenant un rôle central dans l'organisation du centre historique.

     

    Place du 8 septembre

     

    La place trouve ses origines lors de la construction de la première église Saint-Pierre, au IVe siècle, elle était alors le lieu privilégié avec le secteur de la cathédrale Saint-Jean pour les fêtes religieuses. À l'origine, elle portait le nom de Saint-Pierre, en hommage au premier pape.

    Après la guerre elle devient la place du Huit septembre, date correspondant à la libération de Besançon en 1944.

     

    Depuis la fin des années 1990, le secteur est restreint à l'accès des véhicules.

     

    Place du 8 septembre

     

    Terrasse agréable sous les arbres et avec le clapotis de l'eau des bassins.

     

     Actuellement porte d'entrée et fenêtres de l’hôtel de ville sont abîmées suite à un incendie.

     

    Place du 8 septembre

     

    Extrait d'internet :

    Au cœur de Besançon et face à l'église Saint Pierre, l'hôtel de ville bisontin commencé en 1569 fut achevé en 1573. Il symbolisait à l'époque le pouvoir communal. D'autant plus que la construction du parlement (devenu palais de justice) a débuté en 1585 dans la rue voisine.

    Avec sa façade à bossage alternant les pierres bleues et ocres de Chailluz, l'hôtel de ville est de style renaissance.

     

     

    Place du 8 septembre

     

    La grande niche, désormais occupée par une fontaine cantonnée de deux colonnes d'ordre dorique en marbre de Sampans, abritait jusqu'à la Révolution une statue de Charles Quint chevauchant un aigle à deux têtes.

     

    Place du 8 septembre

     

     

    Autre point intéressant sur cette place, pour les enfants : le manège à l'ancienne.

    Reproduction de ceux des années 1930 il est installé en permanence à côté de l'église St Pierre.

     

    Place du 8 septembre

     

     

    Suite de la découverte de Besançon, où il y a beaucoup d'espaces piétons, dans un prochain article.

    Ayant repris le travail jeudi, le rythme sera probablement plus calme.

    Bon weekend.

      


    5 commentaires