•  

     

     

    Nous voici de retour au parc animalier de Sainte Croix en Moselle, cette fois nous allons longer l'un des étangs et la partie réservée aux ours bruns.

    Avant de vous présenter mes photos je voudrais vous montrer l'un des treize hébergements particuliers du parc. En général ils sont dotés d'un grand espace d'où l'on peut voir les animaux au travers d'une vitre.

    Ci-dessous c'est la cabane des trappeurs :

     

    photos et texte tirés du site internet du parc :

    dormez dans une véritable cabane de trappeur accolée à l'enclos des loups blancs d'Alaska.

     

     

    Continuons notre promenade...

     

     

    Côté gauche c'est l'étang qui fait suite à la plaine des cervidés. Là encore il vaut mieux avoir des jumelles si l'on veut vraiment observer les oiseaux.

     

     

    Côté droit c'est "terre des ours", la partie qui accueille quatre pensionnaires depuis 1999 (un garçon et trois filles nés en 1998 dans deux autres parcs animaliers).

    Elle a été remaniée l'hiver dernier pour accroître le confort des animaux et des visiteurs. Sa superficie est de 2 hectares, soit 20000 m2, ce qui est énorme comparé aux petits enclos de certains zoo.

     

     

    Des baies vitrées et plusieurs passerelles permettent d'observer les plantigrades dans leurs déplacements, et ça bouge un ours !

    Il y a aussi une cabane en bois dans laquelle on trouve plein d'informations sur les ours en général, et plus particulièrement sur les quatre présents dans le parc. Y sont aussi rassemblés livres et peluches, une sorte de musée. 

     

     

    Là aussi pas de mangeoires où il n'y a qu'à se servir. Le soir les ours rentrent dans des abris, et avant de les relâcher le matin les soigneurs vont cacher de la nourriture un peu partout dans l'enclos.

    Ils mettent aussi des poissons dans le petit étang où les ours aiment se baigner.

     

     

    Nous avons donc vu les ours très occupés à retourner pierres ou morceaux de bois à la recherche de leur pitance.

    Il y a même un système de tuyau par lequel les soigneurs font couler du miel sur un arbre de temps en temps, depuis une passerelle d'observation.

     

     

     

    Les quatre  ours de Sainte Croix nés en 1998 n’ont jamais eu de petits. Graoully le mâle a été vasectomisé pour éviter les naissances. Vasectomie ne veut pas dire castration, le mâle conserve tous ses comportements de reproduction sans aucune conséquence !!!

    Les raisons :
    L’ours est un animal solitaire. Les femelles accompagnées de leurs jeunes sont agressives envers les congénères pour protéger leur progéniture, les mâles « entiers » seront agressif pour pourvoir éliminer les jeunes et s’accoupler avec les femelles. Ne pouvant avoir un enclos par ours et ne pouvant trouver de place pouvant accueillir d’éventuels petits, la décision a été prise d’empêcher la reproduction.

      

    .

    Si vous voulez voir les "nounours" de Sainte Croix et leur environnement, suivez ce lien :

     http://www.youtube.com/watch?v=H1sk1_jy81Y.

     

    Et pour découvrir la suite de notre visite du 20 août dernier, il faudra attendre quelques jours.

    Dimanche nous fêtons les 24 ans de ma fille. Je vous souhaite une bonne semaine.

     


    19 commentaires
  • Habituellement je ne mets pas de photos de ma famille dans mes articles mais pour une fois je fais une exception.

    Vendredi une partie de la famille s'est réunie à la maison de retraite pour fêter les 100 ans de ma grand-mère (celle que je vais voir tous les mardi).

     

     

    Elle n'a pas bu son champagne mais nous avons pu constater qu'elle a bon appétit (alors que d'habitude elle dit que les repas sont mauvais). Elle a bien mangé, et chanté entre les plats. On a eu droit à la Madelon et même à la Marseillaise.

    Une petite sieste après le gâteau puis elle est "repartie pour un tour" en participant à l'après-midi accordéon.

     

     

    Un moment de partage avec la plupart des résidents, certains ont dansé, d'autres se contentaient de battre la mesure. Puis mémère a soufflé ses bougies sur le gâteau géant offert par la direction, et a de nouveau mangé sa part.

    On n'a pas tous les jours cent ans ... 


    16 commentaires
  • Parc animalier 2

    Suite de la visite du parc animalier qui a ouvert ses portes en 1980 en Moselle.

    L'un des emblèmes du parc représente un loup, et pour cause, on peut y observer quatre meutes différentes vivant chacune dans des enclos séparés.

     

    Parc animalier 2.

     

    Les loups d'Alaska sont les moins nombreux, nous n'en avons vu que trois mais leur espace étant boisé il y en avait probablement d'autres un peu plus loin.

    Toujours les panneaux explicatifs, et souvent des petits aménagements en bois pour permettre aux plus petits visiteurs d'être en hauteur.

     

    Parc animalier 2

     

    Les premiers spécimens sont arrivés en 1999, ils étaient six en provenance d'un parc canadien.

     

    Parc animalier 2

     

    Les esquimaux ont surnommé le loup blanc le « docteur des caribous » (nom du renne en Amérique du nord), en effet, chassant principalement des proies faibles ou malades car elles sont plus faciles à attraper, il évite ainsi la contagion de maladies et laisse des troupeaux en bonne santé.

    Les autres sous-espèces de loups pratiquent la même méthode que l’on appelle « chasse sanitaire ».

     

     

    Parc animalier 2

    La photo ci-dessus a été prise sans zoom, nous n'étions séparés que par un haut grillage et un ruisseau.

    Ils étaient deux à rôder près des gens, nous avons compris rapidement pourquoi : un guide est arrivé avec un groupe qui faisait la visite en petit train, il a lancé quelques poignées de viande dans la végétation. Nous avons pensé que les loups les plus affamés (ou les plus gourmands) avaient bien intégré le rythme des visites guidées.

     

    Parc animalier 2

     

    Celui là est superbe non ? Je l'aurais bien dorloté comme un chien ...

     

    Parc animalier 2

     

    Après les loups, voici le lynx. 

     

    Parc animalier 2

     

     

    Parc animalier 2

     

    Nous sommes arrivés au bon moment, quelques minutes plus tard ce bel animal partait explorer son territoire.

    Parc animalier 2

     

    Nous n'avons pas photographié tous les animaux de ce secteur du parc, certains étaient à demi cachés par la végétation ou trop loin. Pour votre information sachez qu'il y a aussi des enclos avec des chats sauvages ou des marmottes, et des grandes volières avec des chouettes ou des vautours.

    Rendez-vous dans un prochain article pour la suite de la découverte.

     


    6 commentaires
  • Retour sur le petit séjour que j'ai fait cet été en Moselle.

     

    Parc animalier

     

    Le 20 août nous avons passé la journée dans un parc animalier bien aménagé :

     

    Parc animalier

     

    Quelques chiffres :

    une superficie de 120 hectares accueillant environ 1500 animaux qui vivent en semi-liberté. Ils sont issus d'une centaine d'espèces.

    Trois sentiers à thème permettent de découvrir la faune européenne mais aussi quelques spécimens venus d'autres continents.

     

    Parc animalier

     

     

    Le premier espace qui s'offre à nos yeux est celui des cervidés : daims, cerfs, biches, rennes et autres mouflons cohabitent sur une vaste prairie.

    La plupart des photos ont été prises avec un zoom car nous ne sommes pas dans un zoo, les animaux sont parfois éloignés des clôtures.

     

    Parc animalier

     

    Extrait de l'un des sites consacrés au parc :

    Le Parc Sainte Croix est sans conteste l’un des plus beaux sites français pour observer le brame du cerf. Le plus ? Pouvoir le faire de jour comme de nuit, grâce à de très beaux campements insolites.

    Sur réservation vous pouvez passer la nuit sur place en septembre-octobre, explications et repas compris. 

     

    Parc animalier

     

    Les cigognes viennent aussi sur la prairie, pas de prédateurs dans cette partie du parc.

    Parc animalier

     

    .

    Parc animalier

     

    Un peu plus loin des familles de sangliers sont occupées à chercher leur nourriture, ici pas de mangeoires où il n'y a qu'à se servir.

     

    Parc animalier 

     

    En pénétrant dans la partie boisée, quelques enclos plus petits avec des cabanes. 

    Partout il y a des panneaux donnant des indications, comme celui-ci :

    Parc animalier

     

    Il faut quelquefois être observateur et patient pour découvrir les habitants des lieux.

     

    Parc animalier

     

    Ainsi se termine le premier article consacré au parc de Sainte Croix, d'autres suivront car j'ai beaucoup de photos en réserve.

    Les températures ont baissé ces jours-ci dans les Ardennes, les arbres n'ont plus de feuilles, cette fois c'est bien l'automne. Mais curieusement pas de gelées matinales en ce début novembre.

    Je vous souhaite un bon week-end.

     


    8 commentaires